La dépersonnalisation des publicités 101

Article rédigé par Marie-Ève Lévesque

depersonnalisation

L’arrivée d’Internet a vraiment changé la vente et la manière dont on fait sa stratégie de marketing. Ce qui était avant limité à un quartier, une seule clientèle, est maintenant ouvert aux gens partout dans le monde. L’Internet a apporté beaucoup de nouvelles fonctionnalités pratiques pour les entreprises, petites ou grandes, pour réussir à se démarquer parmi les compétiteurs. Mais si toutes les entreprises utilisent les mêmes fonctionnalités, les mêmes tactiques, ça ne fonctionne pas. On a beaucoup vu, dans le passé, des publicités très (et même trop) personnalisées. Et si, pour faire changement, on adoptait la dépersonnalisation de nos publicités?

En dépersonnalisant nos publicités, on passe de ‘’Hey Suzanne, toi la maman de 45 ans de deux enfants, tu as absolument besoin de mon pile-patates!’’ à ‘’ La majorité des mamans de plus de 40 ans utilisent encore leur fourchette pour essayer de piler des pommes de terre.’’ La différence, elle est-là et elle est grande. Si c’était le même produit vendu par deux compagnies différentes, il est clair que Suzanne aurait choisi la deuxième. Les deux compagnies parlent pourtant à la même clientèle, avec le même produit. Mais l’une des deux entreprises s’est démarquée parmi toutes les publicités personnalisées qu’a reçu cette maman dans la quarantaine.

Pourquoi adopter cette technique? Parce que ça marche.

Les consommateurs sont de plus en plus conscients du marketing et des publicités qui les entoures. Ils n’aiment pas se faire prendre pour des cons et ils en sont saturés dans toutes les sphères de leur vie. Aux toilettes du centre commercial, à la télévision, dans le métro… Partout où ils vont, ils sont bombardés de publicités.

C’est pourquoi il est important de se mettre dans la peau de notre client cible et se demander : Comment le rejoindre, comment l’interpeller sans le déranger?

publicites a times square

Trop de publicités personnalisées, trop de mécontentement.

Nos clients sont tellement submergés de marketing hyper ciblé et sur-personnalisé qu’ils n’y portent plus attention. Et quand ils portent attention, ils sont tout simplement tannés. C’est donc une stratégie totalement contre-productive d’opter pour la sur-personnalisation dans son plan marketing.

Alors, on se tourne vers la dépersonnalisation. Mais, on fait ça comment? Comment on doit s’y prendre pour passer d’une stratégie à une autre?

La dépersonnalisation, c’est simple comme Bonjour!

Le principe est assez simple. Plus on généralise, plus on cible bien nos futurs clients. Ça permet d’être très précis dans son approche marketing. De cette manière, on qualifie mieux notre client cible, notre persona, que jamais auparavant. On cible un groupe de personne qui se sentira beaucoup plus concerné qu’avant, quand on ciblait précisément UNE personne. Le client à l’impression alors qu’on parle à son groupe d’appartenance et non seulement à lui.

Prenons l’exemple de notre Suzanne un peu plus haut. Elle n’appréciera certainement pas qu’on lui dise ce qu’elle a besoin dans sa cuisine. Elle va par contre être contente de savoir qu’elle n’est pas la seule de ses paires à essayer d’utiliser le mauvais outil et va comprendre que toutes les mamans de plus de 40 ans vont, comme elle, changer la fourchette pour le super nouveau pile-patate extraordinaire. Ça aide le client à se questionner. Comme dans ce cas-ci, avec la publicité dépersonnalisée, elle va se demander ‘’Est-ce que je pile mes pommes de terre de la mauvaise manière depuis tout ce temps?’’

suzanne cuisine

Pourquoi la personnalisation fonctionne moins bien qu’avant?

Les gens ne sont pas dupes. Comme mentionné plus haut, ils sont bombardés par la publicités partout où ils vont. Ils savent ce qu’est une publicité, ils savent que les compagnies utilisent des stratégies de marketing. Ils savent que les entreprises ont comme objectifs de vendre pour faire du profit.

Avec le marketing personnalisé, les gens sentaient que c’était plutôt agressif comme approche. Ils se sentaient attaqués, visés… En voyant une publicité plus ‘’générale’’, les clients actuels et futurs se sentent plus interpellés, puisqu’ils n’ont pas l’impression qu’on l’a ciblé directement pour la vente du produit (ou du service).

On a qu’à penser aux publicités qu’on reçoit après avoir fait une recherche sur Google, Facebook ou Amazon. Quelques heures plus tard, parfois même quelques minutes, on remarque alors que notre fil d’actualités Facebook est rempli de publicités qui nous visent directement. Une publicité qui dit ‘’Hey, Suzanne, regarde mon super pile-patate’’ et non pas ‘’Utilisez-vous encore la fourchette pour piler vos pommes de terre? La majorité des mères de plus de 40 ans ont adoptés notre nouveau pile-patate’’.

facebook

Mettez-vous dans la peau de votre Suzanne, soyez Suzanne!

On est tous clients et c’est important de se mettre dans la peau du notre pour savoir ce qu’il ressent. Tout le monde se sent agressé par les publicités qui disent précisément quoi faire. Pourquoi? Parce que dans toutes les offres qu’on voit dans notre fil d’actualités Facebook après avoir rechercher sur Google ‘’meilleure recette de pommes de terre pilées’’, on va voir une publicité personnalisée. On va donc deviner, en tant que futur client ou client actuel, qu’on tente désespérément de nous le vendre à NOUS. Suzanne. Nous sommes tous Suzanne. Et Suzanne, elle n’aime pas se faire dire comment piler ses patates. Elle aime, par contre, savoir les erreurs que les autres font et comment les autres, tout comme elle, peuvent mieux s’outiller.

Allez-vous l’adopter en 2020?

La réponse est obligatoirement oui. Oui, vous devez l’adopter pour 2020. On est tous gagnant d’utiliser la stratégie de dépersonnalisation de nos publicités. C’est le temps de revoir son plan marketing et d’essayer cette nouvelle tactique qui va faire ressortir votre produit ou votre service parmi toutes les autres publicités que vos prospects verront. Que ce soit sur Facebook, Instagram, Google ou encore à la télévision, la radio, la page 24 d’un magazine, la dépersonnalisation sera toujours l’option gagnante.

C’est efficace, ça a fait ses preuves et c’est simple. Ça demande un peu de temps d’adaptation et de réflexion pour bien utiliser cette technique marketing, mais on prend rapidement le tour. Toute l’équipe y prendra goût et s’y reconnaîtra beaucoup plus qu’avec la sur-personnalisation publicitaire.

auteur

Article rédigé par Marie-Ève Lévesque

Découvrez son blog

retour