Publicités UGC: 11 exemples à copier dans tes campagnes

par | 18 Mai 2022

Sommaire

Le User Generated Content (UGC), c’est quoi?

Pour créer un visuel de publicité, tu utilises probablement aujourd’hui des photos de tes produits, des vidéos de tes services, et plusieurs autres éléments professionnels qui mettent ton entreprise de l’avant de la bonne façon.

Le UGC, c’est le user generated content. Du contenu qui, plutôt que d’avoir été créé par ton ou ta photographe corpo préféré.e dans ton studio corpo préféré, a été fait par le iPhone semi-tremblant de ta cliente, sur le coin d’une table.

Dans la grande évolution du marketing en ligne, les publicités UGC, sont les “petits nouveaux” qui viennent déranger les vieilles pratiques établies.

C’est le TikTok de la publicité: un nouveau type de pubs incompris et parfois évité qui est vu par certains comme le sauveur des résultats qui permettra de retrouver sa rentabilité d’antan.

L’idée générale, c’est d’impliquer ta communauté dans la création de ton contenu marketing: plutôt que d’avoir un rendu professionnel et liché, tu te retrouveras plutôt avec du contenu authentique qui représente la vie réelle de tes clients.

Même si le UGC est relativement récent en publicité, le concept n’est pas nouveau en tant que tel: ça fait des années que les entreprises essaient d’inciter leurs clients à créer du contenu avec leurs produits.Par exemple, on peut se souvenir de la campagne “Share a Coke”, où les bouteilles du doux breuvage avaient sur leur étiquette les 150 noms les plus communs. Ça a engendré des tonnes de photos, qui ont ensuite été partagées publiquement en envoyées à des amis.

Un exemple de publicité UGC, User Generated Content, de Coca Cola

Ou bien, le #ShotoniPhone, pour afficher la qualité d’image que les appareils photo des iPhones pouvaient prendre.

Finalement, on peut penser généralement aux entreprises qui partagent les photos de leurs clients avec leurs produits, que ce soit sur les réseaux sociaux, en boutique ou en publicité traditionnelle.

Pourquoi le User Generated Content (UGC) fonctionne en publicité?

La question se pose: Pourquoi une vidéo UGC pas super stable prise par un de tes clients serait plus efficace en publicité que ta vidéo professionnelle super qualitative (et qui t’a coûté super cher à produire!)?

En fait, ce sont les défauts de la publicité UGC qui la rendent si efficace.

Peu importe où ton client se trouve ou quel réseau social il utilise, il voit du contenu publicitaire en tout temps.

Des logos, des pubs, des infolettres, des pop-ups, des notifications, etc.

Toutes ces entreprises qu’il ne connaît pas qui se battent pour son attention. Et aussi pour sa confiance.

Avec l’augmentation de la compétition sur le Web durant les dernières années, c’est encore plus difficile qu’avant pour une entreprise d’inspirer suffisamment confiance pour prendre le temps d’écouter ce que tu as à vendre.

Tu as moins de temps pour donner plus confiance, et ce, plus rapidement. Et plus que tes compétiteurs. 😅

Les gens n’achèteront jamais auprès d’une entreprise s’ils doutent qu’elle sait vraiment de quoi elle parle ou s’ils ne sont pas certains à 100% que leur expérience va bien se passer.

Pour démontrer ta crédibilité et donner confiance aux clients, tu peux partager ton savoir, montrer des extraits d’entrevues que tu as faites dans les médias et parler des garanties de ton produit.

Mais rien ne sera aussi efficace que de laisser parler tes clients directement.

La raison pour laquelle une vidéo tremblotante d’un client qui parle de son expérience avec ton entreprise est plus efficace qu’une vidéo pro, c’est parce qu’elle donne confiance aux autres clients beaucoup plus facilement.

Son aspect amateur vient tout de suite signaler le fait que la personne qui parle n’est probablement pas représentante officielle de l’entreprise. Et donc, on se dit que son opinion sera moins biaisée.

Après tout, personne n’accepterait de filmer une vidéo ou de donner un témoignage sur un produit qu’il ou elle a détesté, right? (Non).

En plus de ça, on envoie un grand signe de preuve sociale. 

La preuve sociale, c’est l’influence de la masse sur l’individu: c’est quand on préfère aller dans un restaurant bondé, plutôt qu’un restaurant vide, parce que les gens doivent surement avoir tous choisi le même restaurant pour une raison.

Ainsi, sans validation rationnelle ou sans preuve concrète, on suivra la foule en se disant qu’elle sait ce qu’elle fait.

Les publicités UGC donnent cet effet: en montrant que plein de personnes ont déjà acheté ton produit et ont vécu une expérience positive, ça donne le goût aux autres de suivre le mouvement.

À noter que l’objectif des publicités UGC n’est pas de remplacer tes publicités en ligne actuellement sur Facebook, Pinterest ou TikTok, mais plutôt de les compléter.

Ces publicités performeront parfois mieux, mais pas toujours. C’est cependant un type de publicité à ajouter dans ton arsenal rapidement, puisqu’il a tendance à générer des résultats au-dessus de la moyenne.

11 exemples de User Generated Content à réutiliser dans tes publicités

01. L’avis style screenshot

Toutes les publicités UGC ne sont pas compliquées à créer, et ce premier exemple en est l’exemple parfait.

Le concept est simple: tes clients ont probablement déjà écrit un témoignage ou un avis pour dire à quel point ils apprécient un de tes produits.

Que ce soit sur Google, sur ta page Facebook ou en commentaire d’une publication, ça ne change rien: tu peux prendre une capture d’écran du commentaire et l’utiliser dans une publicité.

Exemple (complètement artificiel, bien sûr), de commentaire sur Facebook qui pourrait être utilisé en publicité UGC, soit User Generated Content.

Ensuite, pour que le témoignage soit bien adapté à la plateforme sur laquelle tu l’utilises, tu peux l’ajouter directement sur un visuel, sur une photo ou une vidéo de tes produits/services.

Exemple (complètement artificiel, bien sûr), de publicité UGC, User Generated Content.

Si l’avis contient des erreurs d’orthographe mineures, laisse-les! Ça dénotera encore plus l’authenticité du commentaire auprès des lecteurs. 

Il est bon de savoir qu’il est possible de modifier le contenu d’un avis même en capture d’écran. Ainsi, idéalement, on préfèrera sélectionner un avis qui ne semble pas “trop beau pour être vrai”.

Sinon, ta publicité pourrait donner l’impression que ce sont de faux commentaires (un peu comme quand, en publicité à la télé, les marques font “tester leurs produits” par des acteurs vraies personnes).

Bien sûr, une tonne de déclinaisons de ce type de publicité est possible, de par la variété des témoignages et des autres éléments visuels (photos/vidéos) que tu peux utiliser.

02. L’avis stylisé

Très similaire au précédent, l’avis stylisé consiste à prendre un avis et à l’intégrer directement dans ton visuel de publicité, sans capture d’écran.

Ce type de publicité est particulièrement intéressant à faire pour les témoignages d’experts ou de médias, mais il est également possible de reprendre un témoignage client.

Exemple (ici aussi artificiel, bien sûr), de publicité UGC d'un Burger, User Generated Content.

L’avis attirera moins l’œil que la capture d’écran du type précédent, mais te donnera plus de liberté artistique dans le visuel.

03. L’avis publié

Une dernière possibilité avec les avis écrits, c’est de reprendre un témoignage et de le mettre en page comme s’il s’agissait d’une publication.

Exemple (ici aussi artificiel, bien sûr), de publicité UGC d'un Burger, User Generated Content.
Exemple de publicité UGC de Les Mauvaises Herbes

04. Le témoignage vidéo UGC

Les avis écrits, c’est bien, mais on peut les éditer: l’entreprise peut modifier le texte pour l’embellir avant sa sortie en publicité. 

Ainsi, leur niveau de crédibilité ne sera jamais aussi élevé qu’un témoignage vidéo d’un vrai client.

Une vidéo semi-tremblante d’un client qui parle de son expérience avec ton entreprise, des doutes qu’il avait avant d’acheter, de comment ça s’est passé et de comment le produit/service impacte sa vie aujourd’hui, ça vaut de l’or.

En termes de format, rien de plus authentique qu’un client qui filme son témoignage avec son téléphone.

Et pour le contenu, on cherche à obtenir un résumé de son parcours client d’un point de vue émotionnel: comment ce client se sentait avant, pendant, et après l’achat?

De cette façon, tes prospects qui écoutent la vidéo pourront rapidement s’identifier au client, et se dire “j’ai les mêmes doutes que cette personne, et elle est satisfaite de son achat. Alors, je risque d’être satisfait moi aussi”.

05. L’unboxing en publicité UGC

(Ou le “déballage” en français? Le “désemboitage”? Personne ne dit ça.)

Le contenu unboxing, qui peut se réaliser idéalement en vidéo, mais aussi en série de photos, a pour objectif de montrer quelqu’un en train de recevoir et d’ouvrir le colis de ton entreprise, puis de montrer comment les produits sont mis en place dans la boîte.

C’est l’apogée du concept de mécanisation, soit de montrer physiquement (et mécaniquement) comment la commande arrive chez un client, et comment elle est déballée.

Ça permet aux prospects de visualiser le processus et de s’imaginer eux aussi en train de le faire.

Autre variation de l’unboxing en publicité UGC, c’est la vidéo filmée à la première personne (avec une caméra embarquée sur soi).

De cette façon, le prospect pourra s’imaginer encore plus vivre l’expérience d’unboxing de ton entreprise, puisqu’il la verra “de son propre angle de vue”, et non de l’extérieur – comme si c’était lui qui la vivait.

06. Une photo du produit en cours d’utilisation

Ça peut paraître très simple, mais montrer des images de ton produit en train d’être utilisé par un client peut générer d’excellents résultats.

Une simple photo du morceau de vêtement que tu vends, porté par quelqu’un (ou de n’importe quel produit lors d’une  utilisation réelle), peut attirer l’œil beaucoup plus facilement qu’une photo professionnelle.

Encore une fois, de par son côté amateur et authentique, les gens se reconnaîtront beaucoup plus dans une telle image, plutôt que dans un shooting beaucoup trop stagé.

En plus de ça, ce genre d’images est très natif des réseaux sociaux: c’est du contenu que n’importe qui aurait pu publier, pas juste ta marque.

De ce fait, tu auras tendance à générer plus d’engagement et, on l’espère, plus de résultats.

Encore une fois, ce n’est pas pour autant que tu dois annuler tes prochains shootings photos et te dédier à prendre des photos amateures sur ton téléphone: ce sont d’excellents compléments, mais les publicités UGC ne pourront pas remplacer tes autres pubs.

07. Un diaporama d’images du produit utilisé

Alternative au point précédent, le diaporama d’images en User Generated Content se trouve à mi-chemin entre une vidéo et une simple image: on viendra simplement enchaîner plusieurs images pour montrer le produit au cours de son utilisation.

En termes de format, tu peux opter pour un carrousel (où le changement d’image se fait en glissant sur le côté) ou un diaporama intégré en publicité vidéo.

L’utilité de ce type de publicités UGC varie selon le produit que tu souhaites mettre en avant. Voici quelques exemples:

  • Pour un vêtement, tu peux montrer différents angles de la personne qui le porte, ainsi qu’une image rapprochée d’un motif ou d’une texture.
  • Pour un produit qui doit être monté, tu peux partager les 3-4 étapes importantes de montage.
  • Pour un produit intégrant une technologie spéciale, tu peux partager le processus pour intégrer la technologie.
  • Tu peux aussi simplement montrer ton produit dans différents environnements.

08. La publicité UGC vidéo d’assemblage

Si ton produit doit être assemblé lors de sa réception, rien de mieux que de montrer visuellement comment cela va se passer.

Tu as probablement vu passer des publicités vidéo de matelas qui se déroulent facilement (Endy, Casper, Purple, Polysleep…)? C’est exactement ça. Si ton produit doit être monté ou assemblé en quelques étapes, montre-le. 

Même si son assemblage est intuitif et qu’il te semble inutile d’illustrer en vidéo comment assembler ton produit, tu peux transformer ça en avantage: montrer en vidéo UGC comment ton produit s’assemble facilement. Ça va attirer l’œil des curieux, et convaincre les indécis de faire leur achat.

09. La publicité UGC vidéo d’utilisation du produit

On ne peut pas parler de publicité UGC vidéo sans parler de l’incontournable vidéo d’utilisation d’un produit par un client. 

C’est aussi simple que ça: filme un client en train d’utiliser le produit.

Si ton produit possède des caractéristiques particulières, ou des éléments qui le distinguent de la compétition, c’est encore plus important de mentionner ces points.

N’hésite pas non plus à demander à ton client de donner un court témoignage en même temps, pour créer, du même coup, une publicité de témoignage vidéo.

Exemple de publicité UGC de Minimo motivation ludique
Exemple de notre client Minimo motivation ludique
Exemple de publicité UGC de Les Mauvaises Herbes
Exemple de publicité UGC de Les Mauvaises Herbes

10. Le UGC “napperon à colorier”

Le nom est ridicule, mais le concept ne l’est absolument pas: ce contenu UGC, qui peut à la fois servir en publicité, mais aussi en contenu social, peut faire exploser ta visibilité.

L’idée, c’est de donner une petite tâche à faire à ta communauté, et de lui demander de partager le résultat final. 

Tu as sûrement déjà vu, au mur d’un restaurant, une mosaïque de dessins faits par les enfants sur leur napperon en attendant leur repas. C’est un peu le précurseur de ce concept.

Donne une ressource gratuite utile à ta clientèle: une check-list, un quiz, un guide, ou même une carte à colorier (pour vrai!).

Ça peut être également de partager ses notes à la suite d’une conférence ou d’un webinaire (si ton domaine s’y prête).

L’idée, c’est que ton audience ait du plaisir ou de la fierté à partager son résultat, et que la visibilité obtenue par le contenu soit pertinente pour ton entreprise.

Par exemple, Joliane Landry (La Réceptionniste Cynique) a fait un quiz “T’es quel genre de bebitte entrepreneuriale?”, et grâce au ton humoristique, les gens ont eu beaucoup de plaisir à partager leur résultat sur leurs propres réseaux.

Ça date un peu, mais on a pu retrouver des commentaires tels que:

Capture d'écran des commentaires sous le quiz de La Réceptionniste Cynique, qui crée du UGC, user generated content.

La publicité n’est pas le but premier de ce type de contenus, mais elle va pouvoir être utilisée pour propulser l’effet social du contenu, et créer un impact exponentiel sur la visibilité.

11. Le filtre (Instagram)

Le dernier, mais non le moindre, c’est la création de UGC via un filtre Instagram.

Comme le point précédent, l’idée est de créer un contenu à fort potentiel social et de laisser ta communauté le propager.

Par exemple, en février 2022, Alexandra Martel de Les mots pour vendre a créé un filtre Instagram où s’enchaînent rapidement des couleurs, pour démontrer que le cerveau prenait des raccourcis, et faire le rapprochement avec le processus d’achat.

Ce filtre a été partagé des dizaines de fois et a fait voyager la marque d’Alexandra auprès d’un nouveau public qui n’avait jamais entendu parler d’elle.

Évidemment, toutes les entreprises n’auront pas facilement des bonnes idées de filtre Instagram (ce n’est pas pour rien que c’est le point 11, et pas le point 1). 

Cela dit, lorsque bien exécuté, le filtre peut être très fort pour développer ta visibilité et faire participer ton audience dans ta création de contenu.

Comment créer du User Generated Content (UGC)?

Maintenant que tu vois un peu plus à quoi peuvent ressembler des publicités UGC, tu te dis probablement que c’est beaucoup trop de travail que de contacter plein de clients pour leur demander une tonne de contenu gratuitement.

Évidemment, tu n’as pas obligatoirement à utiliser les 11 types de User Generated Content présentés ici, mais plutôt de sélectionner ceux qui s’adaptent le mieux à ton entreprise.

Si tu souhaites tester la performance des publicités UGC, crée au moins 2 à 4 publicités de ce genre, pour t’assurer de ne pas tirer tes conclusions à partir d’un échantillon de données trop petit.

Ensuite, pour créer ce contenu de la façon la plus efficace possible, pour sauver du temps ou maximiser tes résultats, tu peux  opter pour trois options complémentaires.

Premièrement, tu peux créer toi-même certains contenus – lorsque l’on ne voit pas de visage. Par exemple, pour faire un unboxing, ou pour montrer des images du produit dans son fonctionnement, simplement prendre ton téléphone et faire toi-même le contenu.

Ensuite, pour les publicités UGC où l’on a des témoignages et/ou des clients, tu devras demander à ta communauté. Tu peux soit contacter des clients les plus fidèles que tu connais peut-être mieux que les autres, soit demander directement à toute ta communauté, via une story Instagram.

Finalement, pour aller encore plus loin, tu peux faire du IGC: Influencer Generated Content, soit du contenu créé par des influenceurs. En plus de demander à tes clients, tu peux demander à des influenceurs de créer du contenu avec tes produits, et de présenter leur avis.

Même si ce contenu avec des influenceurs a souvent un coût monétaire, tes publicités auront plus de visibilité et d’engagement, grâce à la notoriété de l’influenceur en question.

Conclusion

Tu as maintenant tout ce qu’il te faut pour commencer à créer du User Generated Content (UGC).

Si les performances de ton compte publicitaire ne sont pas à ton goût, c’est une piste pour améliorer tes résultats, mais attention: le UGC n’est pas la panacée.

Aussi, on peut prédire que la majorité des annonceurs va utiliser le User Generated Content d’ici la fin 2022, et que ce contenu va ainsi devenir de moins en moins différenciateur en tant que tel.

En ce moment, peu importe le UGC créé, tu risques de te différencier de ta compétition simplement parce qu’elle n’en fait pas. Par contre, d’ici la fin de l’année, pense à renouveler ton contenu de façon à différencier tes publicités UGC de celles de tes compétiteurs.

Obtiens un deuxième avis sur tes campagnes publicitaires

Tu ne sais pas si tes campagnes de publicité Facebook performent au mieux de leurs capacités?

Réserve ton appel de deuxième avis: 60 minutes de partage d’écran où un expert critique sans retenue tes campagnes, ton ciblage et tes pubs.

Écrit par <a href="https://agenceantilope.com/author/charles/" target="_self">Charles Davignon</a>

Écrit par Charles Davignon

Allo! J'ai fondé Antilope en 2018, et j’adore la pub autant que j’aime l’innovation dans la culture de travail. Mon objectif inavoué, c’est qu’Antilope soit une tête d’affiche nationale dans l’expérience, la confiance et la transparence qu’on amène à toute l’équipe. À part ça, je suis amateur de décaf. Retrouve-moi sur LinkedIn.