Un ROAS de 10 pour
Les Mauvaises Herbes

Après leur passage à Dans l’œil du dragon, Mariane, Audrey et Marie ont ressenti le besoin de trouver une agence de publicité “tout inclus” pour Les Mauvaises Herbes.

Elles sentaient qu’elles avaient besoin d’une équipe qui s’occuperait non seulement de la partie technique des pubs… Mais aussi de la partie création. Elles voulaient une prise en charge complète, de A à Z (et c’est exactement ça le plus d’Antilope!).

C’est après l’appel de 2e avis qu’elles ont décidé de faire le pas vers le changement… Vers nous! 

La force de la communauté

C’est rare que ça arrive dans le cadre d’une entreprise de produits, mais les 3 femmes derrière Les Mauvaises Herbes sont vraiment la voix de celle-ci. Elles sont l’exemple PARFAIT de ce que « humaniser son marketing » veut dire. 

Leurs valeurs sont claires et se traduisent bien dans toutes les communications, que ce soit sur les réseaux sociaux, en publicité ou sur leur site Web. 

Les Mauvaises Herbes a une image de marque et une voix unique très forte et reconnaissable. C’est ce qui rend le copywriting intéressant, agréable et créatif. 

De plus, sa communauté est très active et impliquée. Faire des ventes auprès de cette communauté, c’est facile avec l’organique…

Mais c’est tout aussi important de faire des publicités de reciblage envers cette communauté pour s’assurer qu’elle ne rate pas les nouveautés, les promotions, etc. (Pssst.: avec une communauté aussi forte, il faut y mettre un bon budget. On alloue une bonne partie du budget publicitaire des Mauvaises Herbes au reciblage!) 

Mais en parallèle, on a besoin d’un plus: se faire voir par la clientèle froide (celle qui ne connaît pas du tout la marque)! On veut la conscientiser, tout en lui donnant envie de faire des changements environnementaux. Et ça, c’est possible grâce à des campagnes de visibilité, en partageant le contenu du blogue.

La stratégie Antilope X Les Mauvaises Herbes

En septembre, on a mis en place nos premières campagnes publicitaires. 

On a d’abord utilisé notre technique de ciblage pour construire des campagnes solides. 

Une fois que cette étape technique était faite, on a commencé la diffusion des publicités créées par l’équipe créative. Avec elle, on a testé plusieurs textes et visuels percutants.

L’autre morceau de notre stratégie, c’est: une campagne de visibilité envers le public « unaware ». 

Autrement dit, on a visé un public froid, qui commence à se questionner sur les enjeux de la planète et sur les changements à apporter au quotidien… Mais qui ne sait pas du tout par où commencer, ni comment s’y prendre. 

On y est arrivé en: 

  • faisant des publicités autour des articles de blogue d’astuces pour faire soi-même ses produits; 
  • transformant des publications organiques performantes en publicité;
  • utilisant les apparitions médiatiques comme marqueur de notoriété et de confiance. 

Les publicités, autant de vente que de visibilité, fonctionnent bien puisque les valeurs sont claires et fortes. 

Ensuite, on est passé à la prochaine phase de notre stratégie: les publicités Google! 

On a doublé le budget qu’elles avaient déjà et dès le début, les résultats étaient très bons. On a réussi à aller chercher de nouveaux clients par Google; clients qu’on n’aurait pas eus avec les campagnes Facebook. 

Bien qu’on ait augmenté le budget publicitaire pour Google, on y est allé en diminuant le budget Facebook. 

Et malgré cette baisse, on a réussi à augmenter la rentabilité, tout en gardant un ROAS stable. 

En novembre, on a continué la stratégie et on a atteint un nouveau record avec le « Vendredi Doux » (en remplacement du Vendredi Fou): un ROAS de 20 sur Facebook et de 30 sur Google, et ce, en une seule journée de publicités autour de la promo!

Le best-seller ou la porte d’entrée des nouveaux clients!

Au début du mois d’octobre avait lieu de lancement du deuxième livre signé Les Mauvaises Herbes: Remue-ménage! 

La journée de la prévente du livre fut la plus grosse journée de vente organique de tous les temps pour les filles. 

On n’a même pas eu besoin de faire de publicité que c’était déjà un succès. 

À la suite du lancement, on a commencé à faire des publicités en evergreen pour les deux livres (elles ont sorti À fleur de pot avant celui-ci et c’était aussi un gros succès) parce que c’est ce qu’on aime appeler « La porte d’entrée »

À ce jour, les deux livres sont les produits les plus vendus de la boutique en ligne. Pourquoi? Parce qu’ils sont remplis de recettes à faire soi-même pour un mode de vie durable et écoresponsable. 

C’est le début de l’aventure pour les nouveaux clients: ils achètent le livre, se rendent compte que c’est assez facile de faire ses propres produits, ils commencent à adopter des changements au quotidien… et ils achètent leurs ingrédients chez Les Mauvaises Herbes! 

Les clients passent alors du public froid/tiède au public très chaud. Et ils font rapidement partie de la famille des Mauvaises Herbes, ce qui renforce encore plus le pouvoir de l’organique par la suite. 

Résultats

Google: Budget multiplié par 2

Facebook: 6 000 000 impressions en 3 mois

ROAS des Google Ads & Facebook sur les 3 derniers mois: 10

Témoignage de Les Mauvaises Herbes

On avait besoin d’un service clé en main. De la création de contenu au visuel, et à la mise en place des publicités. C’est exactement ce que nous proposait Antilope! On a adoré le contact avec eux dès le départ. Une approche conviviale, mais professionnelle et transparente qui nous rejoignait vraiment. 

On avait besoin d’avoir l’heure juste sur notre investissement en publicité afin de prendre les meilleures décisions pour notre entreprise, et c’est exactement ce qu’ils nous offrent.

On est même prêtes à dire que notre décision de travailler avec Antilope arrive probablement dans le top 3 de nos meilleures décisions de l’année!

Témoignage de Victor

On a vraiment une relation de parfaite confiance entre Les Mauvaises Herbes (LMH) et l’agence Antilope. Elles se concentrent sur les produits et le contenu de leur marque et nous nous occupons de la publicité. LMH est une marque forte qui a confiance et qui a juste besoin de bien briller auprès des bonnes personnes!

On est un peu comme une équipe technique de son et elles, les artistes. Elles jouent leurs morceaux parfaitement et nous, on veille à ce que le public entende bien et de la bonne façon. On travaille dans l’ombre pour qu’elles puissent juste penser à leurs créations. On a confiance en l’expertise de chacun!

11x plus de prospects pour Pénélope Villeneuve

Quand Pénélope est venue nous voir, ses ventes étaient exclusivement organiques et venaient de son groupe Facebook, de son contenu et de sa liste mail.
Elle était prête à passer au prochain niveau dans sa stratégie de marketing…

lire plus

5x plus de ventes en 3 mois pour Béké bobo

Demande-le à Maggy-Nadyne, l’entrepreneure derrière Béké-Bobo, et elle te le confirmera. On adore travailler avec elle parce qu’elle a un bon produit, un bon mindset et une bonne compréhension de l’importance de notre travail.

lire plus