Comment être persuasif sur des formats courts?

par | 2 Nov 2022

Pas facile de faire passer ton message en moins de mots. Et c’est d’autant plus difficile quand il y a, en plus, une limite de caractères à respecter. On te donne quelques trucs pour y arriver. 

C’est quoi un format court? 

Ce qu’on va considérer comme un format court, ce sont les publicités Facebook, les textes pour Google Ads, les métas (titres et descriptions), et les bios sur les réseaux sociaux, pour ne nommer que ceux-là. 

On peut aussi penser aux textes qui agrémentent tes visuels. L’espace est limité, donc vaut mieux être concis. 

Les publications sociales … Mouin OK, on peut peut-être les considérer. Mais dans les faits, on n’est pas si limité que ça (sauf Twitter) et dépendamment de ta communauté, c’est possible de rédiger des textes longs. 

Astuces pour rédiger des textes courts

On va commencer par les trucs généraux qui s’appliquent à (presque) toutes les situations. Ensuite, on verra plus concrètement pour chaque plateforme (auxquelles on pouvait penser).

1. Connaître ton client idéal

Tanné d’en entendre parler? Ta seule solution pour l’éviter se trouve ici. 🤷

Connaître ta clientèle cible va te permettre d’être le plus efficace possible en format court. Parce que tu vas savoir ce qui est le plus susceptible d’intéresser ton lectorat. 

Et donc, d’aller droit au but. 

Quels sont les bénéfices, rêves, désirs les plus marquants pour ton prospect

En sachant à qui tu t’adresses, tu connaîtras aussi les fausses croyances qui l’habitent. Et donc, tu pourras piquer sa curiosité en t’attaquant à cette croyance.

(Dans cette publicité de notre cliente Shop moi ça, on comprend que l’irritant du client c’est de ne pas profiter de l’été parce que la préparation des fêtes commence déjà.)

2. Faire des tests et oser être différent

La différence, c’est ce qui va te permettre de te démarquer de tes compétiteurs

Quand tout le monde fait pareil, appuie sur les mêmes douleurs/désirs de la même façon, ça devient vite fade et ça attire moins l’œil. 

Si ça attire moins l’œil, ça attire moins le clic. En format court, l’objectif est souvent le clic. 

Et qui dit oser être différent dit aussi faire des tests. 

Qu’est-ce qui fonctionne le mieux avec ton audience? Est-ce qu’il y a des mots auxquels elle s’identifie plus ? Des visuels qui sont plus percutants? 

Parfois certains des avantages de ton offre vont bien se prêter au format court parce qu’ils sont plus faciles à simplifier. Alors que pour d’autres ce sera plus difficile. 

Fais des essais, tu auras une meilleure compréhension de ce qui fonctionne (et de ce qui ne fonctionne pas). 

3. Pas besoin de tout dire 

Quand on rédige des textes courts par choix ou par obligation, on doit se limiter à l’essentiel. 

Identifie les points vraiment importants dont tu veux parler et oublie le reste (du moins pour ce texte-là). 

Tu peux aussi passer le scalpel sur ton texte après avoir rédigé la première ébauche. Tous les mots qui ne sont pas ESSENTIELS à la compréhension, on les coupe. 

4. Arriver rapidement dans l’émotion

Savoir comment faire vivre des émotions et éveiller les sens à travers tes mots est un sujet à part entière (qu’on aborde pas ici). Mais c’est possible d’ajouter du ressenti assez facilement. 

D’abord, en sortant ton dictionnaire des synonymes. 

Fini les mots vides, surutilisés ou qui ne veulent pas dire grand-chose. Va chercher des mots qui marquent l’imaginaire.

5. Faire du ministorytelling

Raconter une histoire c’est habituellement plus long, donc moins adapté au format court. 

Mais rien ne t’empêche de raconter le p’tit bout de ton histoire qui est très approprié à la situation. En disons… une phrase… maximum. 😅

Tu peux aussi utiliser un bout de ton histoire pour piquer la curiosité. Par exemple : 

« Après 6 mois, je fermais ma première entreprise. 

Je te raconte pourquoi ici. » 

Astuces par plateforme de contenu court

Meta Ads 

Sur Facebook et Instagram, c’est relativement plus facile. Ta seule contrainte c’est l’attention de ton audience. 

(OK dans certains cas, ça ne donne pas beaucoup plus de jeu, mais quand même.)

Ici, tu as de l’espace pour un peu de détail. Malgré tout, pense à bien aérer ton texte. Personne ne veut lire un paragraphe interminable et c’est encore plus vrai sur mobile. 

On aime aussi utiliser les émojis. Ça aide à dynamiser le texte et à ajouter de l’information sans ajouter de mot. 

Même si tu peux écrire de plus longs textes, reste concis. N’oublie pas que c’est un clic que tu veux obtenir. Les détails peuvent être présentés sur ta page d’atterrissage. 

Google Ads

Oh! Google. Où tout se joue en 30 ou 90 caractères. 

Réfléchis bien au mot-clé sur lequel tu mets ton budget et mets-toi dans les souliers de l’internaute qui tape cette requête. 

Qu’est-ce que tu peux lui dire de plus pour l’inciter à cliquer sur ton site? 

Ne perds pas tes précieux caractères avec ton nom de domaine; ton URL apparaît déjà au-dessus de ton annonce. 

Pinterest 

Pinterest, c’est un moteur de recherche. Donc, comme Google, il faut être bref. 

Mais son avantage c’est son support visuel, sur lequel tu peux ajouter des mots. Avec parcimonie, mais c’est quand même un avantage non négligeable. 

Nos conseils pour cette plateforme : 

  • pas de blabla, va à l’essentiel;
  • choisis ton accroche (bénéfice, problème, question). 

Aussi, les chiffres fonctionnent habituellement bien sur Pinterest. (Top 5 des …, 7 astuces pour … ). 

Encore une fois, ce que l’on veut, c’est donner envie de cliquer. Les détails viendront sur le site et donc, de l’autre côté du clic. 

Attention au clickbait 

Bon c’est vrai qu’on cherche à obtenir des clics sur les formats plus courts. Mais, faut faire attention à ne pas tomber dans le clickbait

Le clickbait, c’est quand tu attires des internautes avec un gros titre ou une grosse promesse et qu’une fois sur ton site tu n’y fais pas attention. 

C’est ta crédibilité que tu mets en jeu et c’est une très mauvaise pratique. 

En résumé

  • Ton client idéal c’est ta source d’inspiration
  • Ose la différence
  • Coupe les mots superflus
  • Mets de l’émotion 
  • Raconte ton histoire (si tu peux) 
  • Ne tombe pas dans le clickbait.

Si tu veux d’autres astuces d’écriture, n’hésite pas à consulter notre article de blogue sur les 5 niveaux de conscience

Découvre nos secrets les mieux gardés

On va se le dire: des conseils de base sur la pub, il en pleut. Alors, sors ton parapluie et accède à la crème de la crème de notre savoir. ☂️

On met à nu les stratégies qui permettent à nos clients d’être rentables dès les premiers jours, et on te partage des concepts qui peuvent littéralement changer les résultats de tes publicités. 

Écrit par <a href="https://agenceantilope.com/author/sonia/" target="_self">Sonia Julien</a>

Écrit par Sonia Julien