Les Mauvaises Herbes
Un retour sur investissement de 10x en 3 mois

 

Boutique en ligne

11-50 employé.e.s

Cliente depuis 2021

Après leur passage à Dans l’œil du dragon, Mariane, Audrey et Marie ont ressenti le besoin de trouver une agence de publicité clés en main pour Les Mauvaises Herbes.

Elles obtenaient déjà de bons résultats en publicité Facebook et Google, mais sentaient qu’elles avaient besoin d’une équipe qui s’occuperait non seulement de la partie technique des pubs… Mais aussi de la partie création.

100%

Augmentation du budget sur Google Ads

23 000 000+

Impressions des publicités

10x

Retour sur investissement publicitaire
(1$ en pub a généré 10$ en ventes)

Les Mauvaises Herbes

est une entreprise vendant des produits, ingrédients, accessoires et ateliers dédiés à la fabrication de cosmétiques et de produits ménagers maison.

Les 3 cofondatrices, Mariane, Audrey et Marie, sont l’exemple parfait de ce que « humaniser son marketing » veut dire. 

Leurs valeurs sont claires et se traduisent bien dans toutes les communications, que ce soit sur leurs réseaux sociaux, en publicité ou sur leur site Web. 

Les Mauvaises Herbes a une image de marque et une voix unique très forte et reconnaissable. De plus, sa communauté est très active et impliquée. 

Les Mauvaises Herbes
Les Mauvaises Herbes

Le défi

Lorsque nous avons rencontré les 3 cofondatrices, les campagnes de publicité étaient déjà actives sur Facebook et Google, avec des résultats satisfaisants, mais sans plus.

L’objectif était double: d’un côté, déléguer complètement la création publicitaire, ce que l’entreprise ne faisait pas auparavant, tout en améliorant les résultats des campagnes en continu.

Même si certains moments de l’année sont plus efficaces en termes de retour, l’idée était d’obtenir la meilleure rentabilité possible 12 mois par année.

La Stratégie Publicitaire Antilope pour
Les Mauvaises Herbes

En septembre 2021, on a mis en place nos premières campagnes publicitaires. 

On a d’abord utilisé notre technique de ciblage pour construire des campagnes solides. 

Une fois cette étape technique faite, on a commencé la diffusion de nouvelles publicités. On a testé plusieurs textes et visuels percutants.

L’autre morceau de notre stratégie, c’était d’amener une diversité publicitaire plus large.

On y est arrivé en : 

  • faisant des publicités autour des articles du blogue décrivant des astuces pour faire soi-même ses produits; 
  • transformant des publications organiques performantes en publicité;
  • utilisant les apparitions médiatiques comme marqueurs de notoriété et de confiance. 

Les publicités, autant de vente que de visibilité, fonctionnent bien puisque les valeurs sont claires et fortes. 

Ensuite, on est passé à la prochaine phase de notre stratégie : les publicités Google. 

On a doublé le budget qu’elles avaient déjà et dès le début, les résultats étaient très bons. On a réussi à aller chercher de nouveaux client.e.s par Google; client.e.s qu’on n’aurait pas eu.e.s avec les campagnes Facebook. 

Puis, avait lieu le lancement du deuxième livre signé Les Mauvaises Herbes: Remue-ménage! 

À la suite du lancement, on a commencé à faire des publicités en evergreen pour les deux livres (elles ont sorti À fleur de pot avant celui-ci et c’était aussi un gros succès) parce que c’est ce qu’on aime appeler « La porte d’entrée »

Les client.e.s passent alors du public froid/tiède au public très chaud. Et ils/elles font rapidement partie de la famille des Mauvaises Herbes, ce qui renforce encore plus le pouvoir de l’organique par la suite. 

Ce qu’on fait pour Les Mauvaises Herbes

  • Rencontre copywriting, pour comprendre le positionnement de l’entreprise et la clientèle
  • Génération de ventes directes sur les produits vendus en ligne sur Facebook, Instagram et Google
  • Reciblage publicitaire de vente
  • Sidekick Funnel, pour créer et solidifier la relation avec la clientèle
  • Optimisation du ciblage en publicité Facebook
  • Mise en avant stratégique du contenu du blogue
  • Copywriting publicitaire basé sur les 5 niveaux de conscience
  • Design des publicités pour communiquer la marque et attirer l’attention des bons prospects

    Ce qu’en pensent Mariane, Audrey et Marie

    « On avait besoin d’un service clé en main. De la création de contenu au visuel, et à la mise en place des publicités. C’est exactement ce que nous proposait Antilope! On a adoré le contact avec eux dès le départ. Une approche conviviale, mais professionnelle et transparente qui nous rejoignait vraiment. 

    On avait besoin d’avoir l’heure juste sur notre investissement en publicité afin de prendre les meilleures décisions pour notre entreprise, et c’est exactement ce qu’ils nous offrent.

    On est même prêtes à dire que notre décision de travailler avec Antilope arrive probablement dans le top 3 de nos meilleures décisions de l’année! »

    Mariane, Audrey et Marie
    Cofondatrices, Les Mauvaises Herbes

    « Travailler avec Antilope arrive dans le top 3 de nos meilleures décisions de l’année! »

    « On a vraiment une relation de parfaite confiance. »

    Ce qu’on en pense

    On a vraiment une relation de parfaite confiance entre Les Mauvaises Herbes (LMH) et l’agence Antilope. 

    Elles se concentrent sur les produits et le contenu de leur marque, et nous, nous nous occupons de la publicité. LMH est une marque forte qui a confiance et qui a juste besoin de bien briller auprès des bonnes personnes!

    On est un peu comme une équipe technique de son et elles, les artistes. Elles jouent leurs morceaux parfaitement et nous, on veille à ce que le public entende bien et de la bonne façon. On travaille dans l’ombre pour qu’elles puissent juste penser à leurs créations. On a confiance en l’expertise de chacun!

    Victor Blanchard
    Gestionnaire de compte Antilope

    Quelques publicités de Les Mauvaises Herbes.

     

    Entre dans nos coulisses

    Découvre tous les secrets qui nous permettent d’obtenir d’excellents résultats publicitaires pour nos clients, tout au long de l’année, exactement comme pour Les Mauvaises Herbes.

    On te partage ça, et plusieurs autres stratégies exclusives que l’on utilise avec nos clients.

    Aujourd’hui, on continue de travailler en publicité en ligne avec Les Mauvaises Herbes

    et ça nous fait toujours plaisir de suivre leur croissance.

    La publicité sur Facebook et Google continue d’amener un volume de ventes important, tout en contribuant à la visibilité de l’entreprise et à la fidélisation de la clientèle.

    On est très fiers d’accompagner Les Mauvaises Herbes.

    Découvre plus d’études de cas

    Karine Champagne: Générer 30 000 prospects en 1 an

    Karine ChampagneGénérer 30 000 prospects en 1 an  Formations en ligne1 employéeCliente 2018 à 2021Karine Champagne est une entrepreneure pétillante et énergique. Sa force, c’est sa personnalité et sa facilité de rapprochement avec ses client.e.s. Dans cette étude...

    Béké-Bobo: 5x plus de ventes en ligne en 3 mois

    Béké-Bobo5x plus de ventes en ligne en 3 mois  Boutique en ligne11-50 employé.e.sCliente 2020 à 2021En début de confinement, avec les salons annulés et les points de vente qui tournaient au ralenti, Maggy-Nadyne Lamarche, fondatrice de l’entreprise Béké-Bobo, a...

    Les mots pour vendre: Faire un retour de 4.7x en lancement

    Les mots pour vendreFaire un retour de 4.7x en lancement  Formations en ligne1 employéeCliente depuis 2020Alexandra Martel, fondatrice de l’entreprise Les mots pour vendre, gérait ses publicités par elle-même avant de travailler avec nous.Découvre comment sa voix...